Une équipe de professionnels

Organizzazione-COOPI

COOPI s’articule autour de 8 bureaux qui dépendent du Directeur : Contrôle et Qualité, Ressources humaines, Planification et conception, Recherche et Innovation des Programmes, Administration et Finance, Communication et Collecte de fonds, Communication institutionnelle/promotion, Secrétariat général.

Le parcours de décentrement progressif des activités a entraîné la création d’une Coordination régionale à Nairobi et d’une Coordination décentralisée en République démocratique du Congo, et aboutit actuellement à la nomination de trois responsables régionaux pour les pays d’Afrique de l’Ouest, d’Afrique de l’Est et centrale et d’Amérique Latine.

65

Employés en Italie

125

opérateurs internationaux

3800

Opérateurs locaux

organization frTélécharger Graphique

Directeur

Le Directeur est chargé de l’exécution des stratégies à long terme et détermine les stratégies opérationnelles dans le respect des objectifs fixés par le Collège des membres fondateurs et le CA. Il est responsable de la gestion de la fondation et supervise cette activité dans le cadre des compétences fixées par les Statuts, recherchant des niveaux d’efficacité optimaux et garantissant une unité de coordination globale. Il définit les lignes directrices en matière de gestion des ressources. Il collabore avec le Président et le Conseil d’administration pour l’élaboration des actes de programmation et de compte-rendu.

Directeur

Le Directeur est chargé de l’exécution des stratégies à long terme et détermine les stratégies opérationnelles dans le respect des objectifs fixés par le Collège des membres fondateurs et le CA. Il est responsable de la gestion de la fondation et supervise cette activité dans le cadre des compétences fixées par les Statuts, recherchant des niveaux d’efficacité optimaux et garantissant une unité de coordination globale. Il définit les lignes directrices en matière de gestion des ressources. Il collabore avec le Président et le Conseil d’administration pour l’élaboration des actes de programmation et de compte-rendu.

Recherche et innovation

La mission fondamentale de ce bureau est de favoriser l’évolution de COOPI dans le contexte global de la coopération internationale. Pour exercer son activité de manière optimale, le bureau Recherche et innovation :

 

– approfondit les principales innovations dans le domaine de la coopération et les approches d’intervention qui se révèlent les plus efficaces et partagées, en participant aux principaux réseaux internationaux sectoriels, en collaboration avec des universités, des centres de recherche et des experts du monde entier;

 

– favorise l’adoption par COOPI des nouveautés les plus intéressantes pour l’activité de l’organisation, en collaborant à chaque fois avec les services compétents en Italie ou dans les pays d’intervention;
– soutient l’organisation dans l’amélioration continue des contenus des programmes à travers la capitalisation et la diffusion du savoir-faire interne, l’assistance technique lors de la définition des politiques, les stratégies territoriales et la mise en œuvre des programmes

 

Pour faciliter ce processus d’intégration des nouveautés dans le fonctionnement de l’organisation, des points focaux sectoriels ont été établis et coordonnés par le bureau Recherche et innovation.

Recherche et innovation

La mission fondamentale de ce bureau est de favoriser l’évolution de COOPI dans le contexte global de la coopération internationale. Pour exercer son activité de manière optimale, le bureau Recherche et innovation :

 

– approfondit les principales innovations dans le domaine de la coopération et les approches d’intervention qui se révèlent les plus efficaces et partagées, en participant aux principaux réseaux internationaux sectoriels, en collaboration avec des universités, des centres de recherche et des experts du monde entier;

 

– favorise l’adoption par COOPI des nouveautés les plus intéressantes pour l’activité de l’organisation, en collaborant à chaque fois avec les services compétents en Italie ou dans les pays d’intervention;
– soutient l’organisation dans l’amélioration continue des contenus des programmes à travers la capitalisation et la diffusion du savoir-faire interne, l’assistance technique lors de la définition des politiques, les stratégies territoriales et la mise en œuvre des programmes

 

Pour faciliter ce processus d’intégration des nouveautés dans le fonctionnement de l’organisation, des points focaux sectoriels ont été établis et coordonnés par le bureau Recherche et innovation.

Planification et conception

Ce bureau coordonne les activités de conception, un processus essentiel pour l’organisation, à savoir l’élaboration d’un projet, de l’idée initiale à la transmission de la demande de contributions au bailleur de fonds. Dans un deuxième temps, il joue un rôle important dans l’activité de compte-rendu vis-à-vis du bailleur de fonds.

Le rôle de ce bureau a considérablement évolué dans les dernières années, passant d’un lieu où était matériellement réalisé le plus gros des activités de conception et de compte-rendu à un bureau assurant une assistance technique pour le déroulement de ces activités, progressivement décentralisées dans les pays d’intervention.

Planification et conception

Ce bureau coordonne les activités de conception, un processus essentiel pour l’organisation, à savoir l’élaboration d’un projet, de l’idée initiale à la transmission de la demande de contributions au bailleur de fonds. Dans un deuxième temps, il joue un rôle important dans l’activité de compte-rendu vis-à-vis du bailleur de fonds.

Le rôle de ce bureau a considérablement évolué dans les dernières années, passant d’un lieu où était matériellement réalisé le plus gros des activités de conception et de compte-rendu à un bureau assurant une assistance technique pour le déroulement de ces activités, progressivement décentralisées dans les pays d’intervention.

Contrôle et qualité

Le rôle fondamental de ce bureau est de garantir la transparence et la qualité du travail de l’organisation à tous les niveaux et surtout dans les activités sur le terrain. Présent depuis quelques années, ce bureau a vu son rôle renforcé par la décentralisation, qui confère aux activités de contrôle central une importance fondamentale, et par la croissance de l’organisation, qui entraîne également une exigence accrue d’institutionnalisation des décisions et des processus.

Un niveau de formalisation supérieur du travail de l’organisation est toujours davantage demandé par les grands bailleurs de fonds, notamment ceux institutionnels, qui ont structuré des systèmes complexes de compte-rendu et ont peu à peu mis en place des activités d’audit des organisations auxquelles elles contribuent financièrement.

Le bureau Contrôle et qualité a donc pour tâche de contrôler le respect des normes contractuelles prévues par les différents donateurs ainsi que le respect des procédures dont s’est dotée la fondation, en soutenant au besoin les responsables dans l’interprétation correcte et homogène des normes, dans leur application et dans le respect des aspects formels correspondants, notamment à travers l’élaboration de procédures spécifiques. Il intervient comme audit interne pour les projets extérieurs et comme référent interne en appui aux audits externes, en collaboration étroite avec les donateurs en cas de problématiques relatives aux contrats en cours.

Contrôle et qualité

Le rôle fondamental de ce bureau est de garantir la transparence et la qualité du travail de l’organisation à tous les niveaux et surtout dans les activités sur le terrain. Présent depuis quelques années, ce bureau a vu son rôle renforcé par la décentralisation, qui confère aux activités de contrôle central une importance fondamentale, et par la croissance de l’organisation, qui entraîne également une exigence accrue d’institutionnalisation des décisions et des processus.

Un niveau de formalisation supérieur du travail de l’organisation est toujours davantage demandé par les grands bailleurs de fonds, notamment ceux institutionnels, qui ont structuré des systèmes complexes de compte-rendu et ont peu à peu mis en place des activités d’audit des organisations auxquelles elles contribuent financièrement.

Le bureau Contrôle et qualité a donc pour tâche de contrôler le respect des normes contractuelles prévues par les différents donateurs ainsi que le respect des procédures dont s’est dotée la fondation, en soutenant au besoin les responsables dans l’interprétation correcte et homogène des normes, dans leur application et dans le respect des aspects formels correspondants, notamment à travers l’élaboration de procédures spécifiques. Il intervient comme audit interne pour les projets extérieurs et comme référent interne en appui aux audits externes, en collaboration étroite avec les donateurs en cas de problématiques relatives aux contrats en cours.

Ressources humaines

Le bureau Ressources humaines garantit la mise à disposition de personnes compétentes, motivées, fidélisées et en phase avec les valeurs et la culture de COOPI, en développant et en réalisant des plans de recrutement et de rotation du personnel en coordination avec les pays, les responsables régionaux et les unités d’appui de COOPI, en définissant et en réalisant des interventions de formation interne, en veillant au développement professionnel et en menant une évaluation du travail des personnes, en définissant un système contractuel et de rétribution cohérent, en veillant au respect des principes d’équité et de transparence dans la gestion du personnel. Il met en œuvre des programmes de formation et de développement pour le personnel COOPI dans le but de leur apporter compétences sectorielles, définit des lignes directrices, des politiques d’audit, des politiques et des pratiques de gestion des personnes dans les différents territoires, et soutient la Direction dans la gestion du développement organisationnel de COOPI.

Dans une organisation qui grandit et évolue constamment, ce bureau exerce un rôle fondamental de « gestionnaire » de la relation avec toutes les personnes qui, à différents niveaux et de différentes façons, travaillent pour l’organisation. Il sert aussi de catalyseur et de facilitateur, permettant de transposer concrètement les changements voulus à travers un choix minutieux des personnes pour chaque tâche, une transmission adaptée des compétences et la capacité à évaluer le travail des collaborateurs en termes d’efficacité et de cohérence avec les valeurs de l’organisation.

Ressources humaines

Le bureau Ressources humaines garantit la mise à disposition de personnes compétentes, motivées, fidélisées et en phase avec les valeurs et la culture de COOPI, en développant et en réalisant des plans de recrutement et de rotation du personnel en coordination avec les pays, les responsables régionaux et les unités d’appui de COOPI, en définissant et en réalisant des interventions de formation interne, en veillant au développement professionnel et en menant une évaluation du travail des personnes, en définissant un système contractuel et de rétribution cohérent, en veillant au respect des principes d’équité et de transparence dans la gestion du personnel. Il met en œuvre des programmes de formation et de développement pour le personnel COOPI dans le but de leur apporter compétences sectorielles, définit des lignes directrices, des politiques d’audit, des politiques et des pratiques de gestion des personnes dans les différents territoires, et soutient la Direction dans la gestion du développement organisationnel de COOPI.

Dans une organisation qui grandit et évolue constamment, ce bureau exerce un rôle fondamental de « gestionnaire » de la relation avec toutes les personnes qui, à différents niveaux et de différentes façons, travaillent pour l’organisation. Il sert aussi de catalyseur et de facilitateur, permettant de transposer concrètement les changements voulus à travers un choix minutieux des personnes pour chaque tâche, une transmission adaptée des compétences et la capacité à évaluer le travail des collaborateurs en termes d’efficacité et de cohérence avec les valeurs de l’organisation.

Communication institutionnelle et promotion

Ce bureau soutient le Président et le Directeur dans l’analyse et la gestion de l’image institutionnelle de COOPI, s’occupe de la communication destinée aux interlocuteurs institutionnels et des activités de promotion. Parmi les activités essentielles de ce bureau, on trouve dernièrement le développement d’une communication et de rapports spécifiquement destinés aux interlocuteurs internationaux concernant les activités réalisées dans chaque pays (par exemple rapports d’activité par pays, lettre d’information pays, etc.) et les activités de communication et de dialogue pour et avec les institutions, en Italie et à l’étranger.

Communication institutionnelle et promotion

Ce bureau soutient le Président et le Directeur dans l’analyse et la gestion de l’image institutionnelle de COOPI, s’occupe de la communication destinée aux interlocuteurs institutionnels et des activités de promotion. Parmi les activités essentielles de ce bureau, on trouve dernièrement le développement d’une communication et de rapports spécifiquement destinés aux interlocuteurs internationaux concernant les activités réalisées dans chaque pays (par exemple rapports d’activité par pays, lettre d’information pays, etc.) et les activités de communication et de dialogue pour et avec les institutions, en Italie et à l’étranger.

Communication et collecte de fonds

Ce bureau est responsable du renforcement de l’implantation de la fondation sur le territoire italien à travers la construction et le maintien de relations stables avec les collectivités locales, les volontaires, les donateurs, les fondations, les entreprises, les médias et les associations du « troisième secteur ». En accord avec la Direction, il définit la stratégie d’intervention et de promotion des activités de sensibilisation, d’éducation au développement et de collecte de fonds pour les projets internationaux. Il s’occupe des activités de communication à travers les médias, soutient les activités destinées à la collecte de fonds à travers des entreprises et des individus, et collabore avec les groupes locaux.

Communication et collecte de fonds

Ce bureau est responsable du renforcement de l’implantation de la fondation sur le territoire italien à travers la construction et le maintien de relations stables avec les collectivités locales, les volontaires, les donateurs, les fondations, les entreprises, les médias et les associations du « troisième secteur ». En accord avec la Direction, il définit la stratégie d’intervention et de promotion des activités de sensibilisation, d’éducation au développement et de collecte de fonds pour les projets internationaux. Il s’occupe des activités de communication à travers les médias, soutient les activités destinées à la collecte de fonds à travers des entreprises et des individus, et collabore avec les groupes locaux.

Bureau Administration et finance

Ce bureau gère les thématiques financières, administratives et de comptabilité générale, ainsi que la gestion du personnel, notamment en matière de respect de la règlementation fiscale, de sécurité sociale et des obligations correspondantes. Il réalise les activités de contrôle de gestion du budget et du bilan financier. Pendant les activités d’audit, il gère les rapports avec les organismes financeurs, avec les conseillers de gestion fiscalistes et administratifs et la société de certification du bilan.

Bureau Administration et finance

Ce bureau gère les thématiques financières, administratives et de comptabilité générale, ainsi que la gestion du personnel, notamment en matière de respect de la règlementation fiscale, de sécurité sociale et des obligations correspondantes. Il réalise les activités de contrôle de gestion du budget et du bilan financier. Pendant les activités d’audit, il gère les rapports avec les organismes financeurs, avec les conseillers de gestion fiscalistes et administratifs et la société de certification du bilan.

Bureaux décentralisés et Responsables régionaux

Le responsable régional/de bureau décentralisé s’occupe des activités de la fondation dans les pays dont il a la charge. Il collabore à la définition des activités de conception avec les financeurs respectifs, en veillant à l’application et au contrôle des procédures générales de la fondation, dans le respect des procédures définies par les donateurs. Le Responsable régional/Coordonnateur Bureau décentralisé à l’étranger soutient les pays dans la rédaction des règlements des bureaux à l’étranger et participe à la définition de la stratégie pays et des priorités d’intervention, en accord avec les coordonnateurs locaux.

Bureaux décentralisés et Responsables régionaux

Le responsable régional/de bureau décentralisé s’occupe des activités de la fondation dans les pays dont il a la charge. Il collabore à la définition des activités de conception avec les financeurs respectifs, en veillant à l’application et au contrôle des procédures générales de la fondation, dans le respect des procédures définies par les donateurs. Le Responsable régional/Coordonnateur Bureau décentralisé à l’étranger soutient les pays dans la rédaction des règlements des bureaux à l’étranger et participe à la définition de la stratégie pays et des priorités d’intervention, en accord avec les coordonnateurs locaux.

Organisation ultima modifica: 2015-03-03T14:13:09+00:00 da coopi