Art et culture pour le développement de Haïti

COOPI_Haiti_artigianato

Il n’y a pas que des belles plages ensoleillées en Haïti, la « perle des Antilles », qui dans les dix années passées est devenue tristement connue pour la série de catastrophes qui l’ont frappée. Après les inondations dues à la tempête tropicale Jeanne en 2004, le tremblement de terre dévastateur en 2010, l’épidémie de choléra éclatée violemment dans la même année et la furie de  l’ouragan Matthew en octobre 2016, Haïti est aujourd’hui un pays soumis à des chocs continus qui en empêchent le développement. En même temps, la fragilité politique du pays ne facilite pas la croissance économique et sociale. Malgré cela, les valeurs de l’art et de la culture n’ont pas cessé d’être présents dans la vie quotidienne des communautés locales.

L’action de COOPI              

Depuis février 2015 COOPI a lancé le Programme Européen pour la Culture (PEC) en Haïti, avec le financement de l’Union Européenne et le cofinancement de Fondation Alta Mane par la médiation de COOPI Suisse. Il s’agit d’un projet visé à contribuer – au travers de la culture et de l’art – au développement économique et social de Haïti. COOPI_Haiti_PECL’objectif spécifique du projet est de renforcer les capacités opérationnelles des organisations culturelles et des professionnels de la culture locale. Pour le faire, COOPI se propose des objectifs concrets tels que : la formation d’artistes et d’artisans professionnels locaux, visant à les rendre conscients de la valeur de leur produits sur le marché international de l’art ; le développement de la participation de la communauté haïtienne au marché globale de la culture ; enfin, la mise en œuvre d’un fonds d’appui à la création et à la diffusion de la production culturelle et artistique du pays.

 

Formation et professionnalisation dans l’art et la culture

La stratégie de réalisation du projet repose sur des axes précis et comprend premièrement l’appui financier pour la mise en œuvre d’actions portées par les opérateurs locaux dans le secteur de l’art et de la culture si possible en lien avec les plans d’intervention activés sur le territoire.

COOPI_Haiti_artigianato1

Deuxièmement, la stratégie opérationnelle envisage l’activation d’un cours universitaire auprès de l’Université de Limonade visé à la formation d’étudiants haïtiens concernant la gestion des organisations culturelles. Ce cours privilège la méthode participative et est réalisée totalement en créole pour être accessible à tous les haïtiens.

COOPI_Haiti_universita

Enfin, le PEC comprend également la formation des professionnels de l’art et de la culture avec la double fonction de sauvegarder les traditions de l’artisanat haïtien et en même temps de les valoriser à l’international. Cela est possible par exemple grâce à l’intervention de formateurs européens dans mise en place des ateliers de design adapté à l’actualité du marché international de l’art.

COOPI_Haiti_atelier

Le but du Programme Européen pour la Culture est donc non seulement de promouvoir le développement de l’art et de la culture à l’échelle locale, mais aussi de créer de débouchées commerciales internationales pour la réduction de la pauvreté et pour un développement économique et social durable. Dans la perspective de la lutte contre la pauvreté en faveur du développement où COOPI s’engage avec ses projet, l’art et la culture se posent comme des valeurs symboliques de l’identité de Haïti ; des valeurs positives que les haïtiens peuvent être fiers d’exporter à l’international.

Ph. Credits : Andrea Ruffini

Art et culture pour le développement de Haïti ultima modifica: 2017-02-08T16:39:01+00:00 da coopi