Congo : soins médicaux gratuits pour 200mille personnes

Dott.sa Gracia Ndimi Kabwe (staff COOPI) nel centro di salute di Rubaya, sala per donne ricoverate per gravidanza a rischio

Dans le cadre d’un projet d’aides humanitaires de la Commission européenne (ECHO), entre avril 2016 et mars 2017 COOPI a fourni de l’assistance gratuite à environ 200.000 personnes, dans le nord de Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo. Le projet a été réalisé en collaboration avec le Ministère de la santé du Congo à soutien des structures sanitaires d’état du territoire de Matīši. En effet ces structures ne sont pas en mesure de faire face, toutes seules, à l’émergence sanitaire de ce territoire qui accueillent les réfugiés en provenance des régions voisines et qui fuient les atrocités accomplies par les groupes armés depuis plus de 20 ans.

Renforcement de l’intervention sanitaire

Pour répondre à la grave crise humanitaire de ces populations, l’intervention de COOPI a pu fournir une intervention sanitaire gratuite permanente dans les trois centres sanitaires de Ru baya, Ki babi et Ngungu et a offert un support, une formation et une surveillance épidémiologique itinérante, sur la base des besoins médicaux, à toute la population des 14 zones sanitaires qui font partie du territoire de Matīši. Les bénéficiaires ont eu un accès gratuit à tous les services disponibles : visites médicales, services d’hospitalisation, chirurgie, analyses de laboratoire, pharmacie, diagnostic et traitements des pandémies comme le paludisme. Jusqu’au mois de janvier 2017, 78.160 visites médicales ont été effectuées dans les centres de santé assistés par le projet COOPI.  Entre le 27 avril et le 27 juillet 2016, le personnel sanitaire de COOPI a dû répondre à une grave épidémie de paludisme dans les villages de Kaunda, Remeka et de Miano. Plus de 11.000 personnes ont pu bénéficier d’un traitement sanitaire grâce à notre projet. Non seulement, mais le personnel sanitaire a assisté plus d’une centaine de victimes de violence sexuelle.

Une salle opératoire et deux banques du sang  

Un des principaux objectifs de l’intervention humanitaire de COOPI dans le territoire de Matīši a été la réduction de la mortalité infantile qui, au   Congo est parmi les plus hautes dans le monde. Les femmes enceintes et leurs enfants ont eu accès aux soins pré naissance, des sages-femmes et pédiatriques et – en cas de nécessité – à des interventions chirurgicales et à des hospitalisations gratuites. Entre avril 2016 et janvier 2017, 3.126 femmes ont donné naissance à leurs enfants avec l’assistance de notre personnel qualifié dans des centres sanitaires supportés par le projet. « Dans le centre de santé de Kibaki une salle opératoire a été placée et une équipe de médecins a été formée en chirurgie natale et accouchement par césarienne », explique le docteur Vincker Lushombo, coordinateur médical du projet de COOPI. Jacques Étienne, Chef projet de COOPI, souligne : « Cette salle opératoire, également comme la mise en place de deux banques du sang dans les centres sanitaires des villages de Rubaya e Ngungu, a permis une significative réduction de la mortalité maternelle et enfantine de la zone ». Au Matīši, 1.541 enfants malades de malnutrition sévère ont été soignés grâce à l’action humanitaire de COOPI. 618 d’entre eux, ont été hospitalisés. En outre plus de 2.931 enfants ont été vaccinés contre le tétanos, la tuberculose, la diphtérie pneumocoques la poliomyélite et la coqueluche.

Congo : soins médicaux gratuits pour 200mille personnes ultima modifica: 2017-04-10T11:10:48+00:00 da coopi