COOPI lutte contre les violences envers les enfants en Province Orientale

COOPI lutte contre les violences envers les enfants en Province Orientale

Le secteur de la protection est le secteur d’activités privilégié par COOPI à l’Est de la RDC. En Ituri (ex Province Orientale), grâce au financement de l’Union Européenne, COOPI met en œuvre un projet visant à renforcer l’environnement protecteur des enfants à travers une réponse multisectorielle communautaire incisive et efficace. À travers ce projet, COOPI veut éradiquer toutes formes de violence à l’endroit des enfants.

La province de l’Ituri, dans l’Est de la RDC, reste encore aujourd’hui confrontée à l’insécurité provoquée par les groupes armés qui opèrent dans la région. Entre 1999 et 2004, l’Ituri a connu une des plus graves crises de son existence à cause du conflit éthique qui a opposé les Hema et les Lendu. Présentement, des groupes armés sont encore actifs dans la zone, et se servent souvent des jeunes qu’ils ont recrutés dans leurs rangs.

COOPI lutte contre les violences envers les enfants en Province Orientale 3

@Eduardo Soteras Jalil pour COOPI/Union Européenne

Dans un contexte économique et social délabré par la guerre, les enfants et les jeunes vivent en première personne les conséquences des violences. De nombreux enfants sont exposés aux violences sexuelles ou sexistes. Les filles, en particulier, sont exposées aux enlèvements, viols et mariages précoces. Beaucoup d’entre elles, à cause de la pauvreté, sont obligées de pratiquer la prostitution. Les garçons, plutôt, sont exploités professionnellement dans les activités d’orpaillage, compte tenu de la richesse de la région en ce minéral. Nombre d’enfants sont en conflit avec la loi, à cause des viols et des vols commis.

 

COOPI lutte contre les violences envers les enfants en Province Orientale 2

@Eduardo Soteras Jalil pour COOPI/Union Européenne

 

C’est dans ce genre de contexte que COOPI, grâce au financement de l’Union Européenne, apporte une réponse multisectorielle adaptée aux différents besoins des enfants. À travers la collaboration avec les structures sanitaires et communautaires locales, elle assure une prise en charge psychologique, juridique et médicale aux enfants qui le nécessitent. Pour la réinsertion socio-économique et scolaire, COOPI assure l’accès à l’éducation formelle et professionnelle à travers les activités pédagogiques et récréatives des Espaces Amis d’Enfants, et à travers l’apprentissage professionnel dans les ateliers de coupe couture, réparation mécanique, élevage, menuiserie.

La lutte pour l’éradication des violences à l’égard des enfants, toutefois, ne peut pas avoir succès si le contexte communautaire n’est pas sensible à l’argument et expérimenté dans la prévention et référencement des cas. Ainsi, le projet implémenté par COOPI visait à mettre en place un système communautaire de surveillance des cas de violation des droits des enfants, et voulait sensibiliser la société civile entière sur l’importance du sujet. À part la collaboration avec des ONG locales dans la mise en œuvre du projet, des séances de sensibilisation ont été adressées aux autorités locales, aux enseignants, aux associations locales, mais aussi aux militaires, aux policiers et au personnel judiciaire.

COOPI lutte contre les violences envers les enfants en Province Orientale ultima modifica: 2016-07-07T11:26:52+00:00 da Developer