De enfants à soldats

uu

“La nuit je peux finalement dormir!”, a dit Arthur (nom d’imagination) un garçon centrafricaine de 15 ans qui a combattu aux côtés des rebelles pour deux ans. Il ne peut pas dormir dans les premiers mois au Centre de récupération COOPI, parce que ses pensées étaient troublés par les images des hommes qui avait vu mourir.

Les cauchemars de chaque “garçon / fille soldat” sont habités par beaucoup chocs: ils ont été contraints à violence, travaux dégradants, violence physique et psychologique. Quelquefois ils ne ont pas été engagé avec la force, mais ils sont entrés dans les groupes armés parce qu’ils n’avaient pas choix: ils étaient seuls ou ils avaient suivi l’unique parent dans la milice ou nourrissaient  vengeance pour les injustices subies, comme racontent les quatre cousins. Aucun entre eux était conscient des conséquences.

« L’équipe psychosociale de COOPI travaille chaque jour pour donner à ces enfants une vie le plus normale possible, malgré les difficultés pérennes que un pays détruit par la guerre peux vivre », dit Valentina Dal Lago, coordinateur des programmes de COOPI en RCA.

Depuis décembre 2015, 91 enfants ont été officiellement démobilisés par des groupes armés dans la région de Bria, en République Centrafricaine, et ils nous ont été confiés. Les enfants commencent un parcours de conscience dans nos centres de transit, dans l’attente de rencontrer leur famille.  Ils fréquentent des cours dans lequel ils apprennent à lire, à écrire, un métier et ils peuvent se réinsérer dans la société.

Il n’est pas toujours un processus linéaire, comme témoigne l’histoire d’Arthur.

« Chaque histoire que nous vivons quotidiennement y mettre en face d’une réalité difficile et incompréhensible, mais ce que nous aide à aller en avant est la grande capacité des gars de se remettre, leur désir de commencer à vivre et leur enthousiasme pour les petits succès atteint, quand la victoire d’un match de football ou recevoir une paire de pantalons ou seulement des biscuits et des bonbons signifie les voir comme ils ne faisaient pas pendant temps et comprendre que ils sont retournés à être des enfants. »

Le projet de regroupement familial et de la formation des enfants victimes de conflits armés dans la RCA est un projet COOPI – Coopération internationale – financé par l’UNICEF.

De enfants à soldats ultima modifica: 2016-06-07T15:05:20+00:00 da coopi