Dépistage pour la malnutrition dans le district de Koukou et Goz Beida

En 2015, dans les districts de KouKou et Goz Beida, COOPI, avec un financement de l’Union européenne, a mis en œuvre un projet visant à lutter contre la malnutrition des enfants, qui fournit un appui pour deux Unités de Nutrition Thérapeutique, intégrant le traitement et la prévention.

Le vidéo, réalisé par Carlotta Pianigiani (staff COOPI), illustre la campagne de dépistage que COOPI a menée au cours des mois de Décembre et Janvier 2015 dans les districts de Koukou et Goz Beida dans le but de rechercher les enfants âgés de moins de 5 ans souffrant de malnutrition.

Dans cette période, le mouvement de la population qui se déplace pour travailler dans les champs crée des difficultés supplémentaires et limite l’accès aux unités nutritionnelles thérapeutiques. La recherche active des cas apparaît, par conséquent, une solution efficace pour résoudre le problème et d’être à mesure d’atteindre les zones les plus reculées. Ceci représente une occasion de rencontres entre la communauté et le système de santé.

Le Jour précédent, les chefs de village et les chefs des Centres de Santé sont en charge de la sensibilisation et d’expliquer l’importance de ces activités, grâce à l’utilisation de personnes dévouées qui assurent la transmission du message par mégaphone.

En suite, les équipées, composées chacune de deux personnes chargées de prendre des mesures anthropométriques et une infirmière qui supervise et qui est chargé d’évaluer chaque cas, se déplacent dans les villages pour assurer le déroulement des activités. Les mesures anthropométriques telles que le périmètre brachial, le poids et la taille sont mesurés à chaque enfant impliqué. Les cas qui répondent aux critères décrits dans le protocole national sont référés aux structures dédiées à cet effet.

Une attention particulière est portée à la population des réfugiés et des déplacées qui se trouve dans une situation plus fragile par rapport à la population indigène. La participation de la communauté est très active et on perçoit souvent une grande satisfaction et gratitude pour ce que nous faisons. Cela n’est pas toujours évident, dans les populations isolées où la tradition est très forte et qui ne possèdent pas un accès facile à la médecine moderne.

Dépistage pour la malnutrition dans le district de Koukou et Goz Beida ultima modifica: 2016-03-16T15:33:29+00:00 da coopi