Irak: nous sommes prêts!

Iraq_pagina_paese

Depuis le 2014, l’Irak est le théâtre de celle qu’on peut définir comme une des plus grandes crises humanitaires de ces dernières années. Les réfugiés, en mouvement à l’intérieur des frontières du pays, sont environ 3,1 millions ; Alors que les réfugiés syriens étaient environ 239 000 au début du 2017. Ces chiffres très élevés ont mis à rude épreuve le système des services publics primaires et ils ont créés des difficultés socioéconomiques pour les communautés locales.

COOPI, en collaboration avec AFKAR Society et Swiss Foundation for Mine Action  (FSD), est prête pour lancer le projet « Promotion de l’accès à l’école, réalisation d’interventions de survie en faveur des réfugiés et création de communautés d’accueil à Qayyarah, en Irak » pour aider les personnes qui ont souffert et qui continuent à subir les conséquences du conflit.

Un environnement difficile

Beaucoup parmi les personnes qui étaient parties, sont de retour dans les villages qui sont un après l’autre, libérés. Cependant, qui revient ici, manque des moyens nécessaires pour vivre. Il y a des problèmes pour :

– l’éducation des enfants ;

– l’eau et l’assainissement ;

– la présence de mines anti homme.

En raison du conflit, des nombreux enfants ont dû interrompre leurs études, en voyant partir en fumée leurs perspectives de vie future. Les filles, surtout, sont devenues les victimes de violence. Le risque d’épidémies est toujours élevé parce que les sources d’eau potable sont rares et souvent de difficile accès ; ils manquent, également, des produits pour l’hygiène personnelle et pour l’entretien ménager. Enfin, chaque région libérée, est soumise à un risque très élevée de contamination pour cause de munitions non explosées ou de « mines ». Ces résidus de guerre affectent la vie quotidienne de la population et nuisent à la productivité des activités agricoles et commerciales.

Pour répondre à l’urgence humanitaire

L’action de COOPI fournit une aide à l’éducation, à la promotion de bonnes pratiques d’hygiène et d’autodéfense.

Plus précisément, nous allons ouvrir quatre « Temporaire Learning Spaces » (écoles adaptées au contexte d’urgence) pour 1 200 enfants ; nous allons distribuer 1200 kits scolaires et 3 000 trousses d’hygiène. La formation aux éducateurs, aux parents et aux dirigeants de la communauté sera donnée. La partie wash comprend deux actions : doter les écoles d’eau purifiée et d’assainissement ; installer systèmes de diffusion et de purification de l’eau pour atteindre 33 500 habitants. Enfin, nous ferons une activité de « Mine Risk Education » pour que les étudiants, les enseignants et les membres de la Communauté puissent reconnaître la présence de mines.

Chaque intervention concernera la participation active des communautés locales, des prêtes et disposées à collaborer pour l’amélioration de leurs conditions de vie.

Irak: nous sommes prêts! ultima modifica: 2017-07-06T16:39:47+00:00 da coopi