Les communautés locales accueillent les réfugiés au Nigeria

bambini_profughi_nigeria

La vie dans les champs des réfugiés peut être une vie suspendue, une situation temporaire de mal être qui trop souvent, risque d’être inscrit dans la longue durée. Environ 2.2 millions de réfugiés qui se trouvent dans le nord-est du Nigéria, dans les états de Borno, Yobe et Adamawa et qui fuient de la violence de Boko Haram, savent très bien.

Face à  cette crise humanitaire, même les communautés locales se sont activées pour héberger  les réfugiés et pour leur offrir protection et solidarité. COOPI à l’heure actuelle, intervient dans l’état de Yobe, dans les districts de  Potiskum, Damaturu et Fika. Outre à fournir une assistance à la population dans les champs  des réfugiés elle soutient, 800 enfants, grâce à un projet pour la protection de l’enfance promu par l’UNICEF et par le Gouvernement du Japon et aussi 1.300 “hosting households, avec un projet financé par la Direction Générale pour les aides humanitaires et la protection civile (ECHO) de la Commission européenne. In s’agit de groupes de familles amples qui accueillent volontairement les réfugiés et le évacués , en intégrant l’accueil dans les champs de réfugiés et en donnant un abris , très souvent à des enfants qui ont été obligés d’abandonner leurs familles, ou qui sont restés orphelins suite aux déplacement  des lieux touchés directement par le conflit dans les zone environnantes (les mineurs sont le 60% des réfugiés présents dans l’état de Yobe).

COOPI  est présent dans la zone depuis le mois de septembre 2014, après une première intervention pour répondre aux premières nécessités des réfugiés : la fourniture d’eau et de services hygiéniques et sanitaires, l’approvisionnement d’un abris et la distribution de biens de première nécessité, Coopi a commencé un projet financé ECHO, par de biais duquel il est en train de réaliser des interventions pour garantir la sureté alimentaire et pour améliorer la nutrition des mineurs qui risquent d’être malnutris.

Les communautés locales accueillent les réfugiés au Nigeria ultima modifica: 2016-06-25T15:13:13+00:00 da coopi