Liban: l’espace pour le sport pour les réfugiés syriens

COOPI_Libano_sport

COOPI, en collaboration avec UISP (Union Italienne sport pour tous) a créé un terrain de foot à 5 au Waha Collective Center dans la commune de Deddeh, dans les environs de Tripoli (nord du Liban), sur un terrain mis à disposition par l’administration communale pour la réalisation du projet.

LE Waha Collective Center est une structure qui, dans le passé, était utilisée par un centre commercial et qui actuellement, héberge plus de 100 familles de réfugiés syriens et dans laquelle COOPI est intervenue avec un projet visé à procurer de l’énergie électrique, grâce aux sources renouvelables (panneaux solaires et pales éoliennes).

Le projet a été réalisé grâce aux fonds ramassés par la UISP dans le contexte de la campagne Giocagin 2016 et a concerné COOPI au Liban et quelques un, entre les travailleurs syriens les plus vulnérables. Ils ont fourni la main œuvre rémunérée avec le système du “Rapid Generation Income”, à travers la création de journées de travail qui ont permis une augmentation des revenus pour certaines familles résidentes au Waha Collective Center.

Le sport comme soulagement psychologique

La collaboration avec UISP permettra dans une deuxième phase, aussi la réalisation d’un atelier sportif et didactique d’apprentissage à la communication et aux techniques créatives pour la gestion des conflits entre les jeunes réfugiés syriens.  L’expérience que UISP a développé durant des années dans des contextes d’urgence a certainement permis de structurer un parcours d’utilisation du sport comme d’une pratique de résilience pour l’amélioration des conditions de vie et de cohésion sociale pour les réfugiés et pour les évacués de la zone. Au Liban, en particulier, les mineurs syriens ont très difficilement accès à beaucouip de services et carrément aucun accès aux structures sportives qui pourraient contribuer à leur développement global et être un soutien psychologique pour les traumas subis comme conséquence de la crise humanitaire encore en cours.

La population de Waha Center (qui compte environ 600 mineurs) avant la réalisation du projet, n’avait aucun accès aux activités sportives ou récréatives. Les groupes de jeunes existants, soutenus par UNHCR à Waha Collective Center, en effet, était une ressource que jusque-là n’avait encore pas pu bénéficier d’aucun lieu et espace de libre expression.

Améliorer leurs propres conditions de vie

Grace au projet, donc, non seulement un terrain de foot de 20×40 mètres a été réalisé en bonifiant un site qui, auparavant contenait une décharge, mais aussi un bref parcours de formation pour quelques dizaines de réfugiés syrien a été mis en route. De telle sorte, ils pourront devenir des acteurs plus actifs et prépositifs pour améliorer leurs conditions de vie et celles du territoire où ils vivent.

Au printemps prochain, l’implantation sera officiellement inaugurée et donné à l’administration de la commune de Deddeh, qui, de son côté, permettra l’accès à tout le monde et s’assumera tous les frais de la manutention ordinaire.

Giuseppe Cammarata, Chef de mission COOPI Liban

COOPI_Libano_sport3

Liban: l’espace pour le sport pour les réfugiés syriens ultima modifica: 2017-02-12T10:25:50+00:00 da coopi