Malnutrition au Niger: le pari de l’innovation

alt=" malnutrizione smartphone Nigeria"

Depuis le 2012, COOPI est présente au Niger, dans le district de Tillabéry, au sud-est du pays, avec des projets de prises en charge de la malnutrition.

Dans un pays ou’ il pleut très rarement et ou’ les effets du changement climatique sont toujours plus évidents, la productivité en agriculture est très compromise et donc la population ne peut pas avoir accès à une alimentation convenable ni en termes de quantité, que de qualité. La malheureuse conséquence de tout cela, est donc une malnutrition rependue.

Sans compter en plus, que l’instabilité politique du Mali emmène un nombre constant de réfugiés qui s’enfuient de la guerre dans le pays voisin, le Niger, en augmentant ainsi le besoin d’aliments et de soins médicaux dans le pays. En plus, la diminution du commerce à cause des problèmes de sureté, a contribué à l’épuisement des OLYMPUS DIGITAL CAMERAréserves de céréales encore plus rapidement.

Depuis cette année, COOPI a amélioré grâce à l’innovation, la cinquième phase du projet concernant la nutrition financée par la Direction Générale pour les aides humanitaires et la protection civile (ECHO).
L’objectif est celui de réduire drastiquement et de façon plus stable, le nombre des enfants mal alimentés dans la zone d’intervention, pour ensuite étendre le projet à tout le Sahel.

L’utilisation du smartphone de la part de l’équipe de COOPI pour la collecte des données sur le terrain augmente substantiellement la qualité et l’efficacité du monitorage et de l’évaluation des activités. En outre, les smartphones peuvent devenir un moyen de diffusion virale des messages clés sur la nutrition, utilisés lors des activités de sensibilisation conduites dans les écoles

L’adoption de smartphone permet, donc, soit d’améliorer la qualité de la collecte des données sur la malnutrition de sorte à augmenter l’impact de nos interventions, soit de faire passer des messages de prévention de manière plus performante et efficace.

Malnutrition au Niger: le pari de l’innovation ultima modifica: 2016-05-12T14:53:30+00:00 da coopi