Aider les populations démunies: notre principal souci

 

Sécurité alimentaire

IMG_3752

Nous assurons la sécurité alimentaire et réduisons la vulnérabilité des populations face aux crises
COOPI favorise l’accès à une nourriture sûre, suffisante en quantité et en qualité, afin de garantir la qualité nutritionnelle des aliments au fil du temps, la santé et le renforcement des capacités des populations face aux crises.

Nous adoptons une approche intégrée comprenant: le renforcement de la production agricole et animale dans des contextes ruraux et urbains; un accès équitable et durable à l’eau (pour la consommation humaine, animale et l’irrigation); la promotion de pratiques correctes en matière d’hygiène et de santé et l’accès à des services sanitaires étendus et efficaces. Nos efforts portent surtout sur les niveaux de l’individu et de la famille; lorsque cela est possible, nous faisons en sorte de renforcer l’ensemble du système productif et des services; nous soutenons la sauvegarde de la biodiversité et valorisons les productions autochtones. Tous les programmes veillent à atténuer et prévenir les conflits dérivant de la gestion des ressources naturelles.

Dans des contextes où le développement d’un système productif agricole structuré et stable n’est pas compromis, nous adoptons une « approche de filière » consistant à soutenir les phases de conservation, de transformation et de commercialisation des produits, en plus de leur production. C’est pourquoi nous favorisons le transfert des compétences tant en faveur des communautés que des institutions locales.

Dernière vidéo sur la sécurité alimentaire sur le terrain:

En savoir plus

Sécurité alimentaire

IMG_3752

Nous assurons la sécurité alimentaire et réduisons la vulnérabilité des populations face aux crises
COOPI favorise l’accès à une nourriture sûre, suffisante en quantité et en qualité, afin de garantir la qualité nutritionnelle des aliments au fil du temps, la santé et le renforcement des capacités des populations face aux crises.

Nous adoptons une approche intégrée comprenant: le renforcement de la production agricole et animale dans des contextes ruraux et urbains; un accès équitable et durable à l’eau (pour la consommation humaine, animale et l’irrigation); la promotion de pratiques correctes en matière d’hygiène et de santé et l’accès à des services sanitaires étendus et efficaces. Nos efforts portent surtout sur les niveaux de l’individu et de la famille; lorsque cela est possible, nous faisons en sorte de renforcer l’ensemble du système productif et des services; nous soutenons la sauvegarde de la biodiversité et valorisons les productions autochtones. Tous les programmes veillent à atténuer et prévenir les conflits dérivant de la gestion des ressources naturelles.

Dans des contextes où le développement d’un système productif agricole structuré et stable n’est pas compromis, nous adoptons une « approche de filière » consistant à soutenir les phases de conservation, de transformation et de commercialisation des produits, en plus de leur production. C’est pourquoi nous favorisons le transfert des compétences tant en faveur des communautés que des institutions locales.

Dernière vidéo sur la sécurité alimentaire sur le terrain:

En savoir plus

Sécurité nutritionnelle

DSC00481

Nous assurons la sécurité nutritionnelle et luttons contre la malnutrition infantile

Pour COOPI, garantir la sécurité nutritionnelle signifie réduire durablement le taux de malnutrition, en maintenant une approche intégrée centrée sur les individus, les communautés et les institutions de référence.
Nous soutenons les communautés avec lesquelles nous travaillons, garantissons des services de santé maternelle-infantile en intégrant les composantes eau et hygiène, et renforçons les capacités locales d’accès physique et économique à des aliments en quantité et d’une qualité appropriées. En particulier, notre action est centrée sur la prévention et le traitement de la malnutrition aiguë des enfants de moins de 5 ans et des femmes enceintes et allaitantes.

COOPI adopte l’approche dite des « 1000 jours » en apportant une alimentation et des suppléments médicaux adaptés aux femmes enceintes et allaitantes et en favorisant l’allaitement maternel jusqu’à 6 mois au moins après la naissance. Nos interventions se fondent sur une approche communautaire et participative visant à impliquer et renforcer les institutions, les structures sanitaires principales, au niveau national et local, et les communautés avec lesquelles nous coopérons, afin d’assurer l’efficacité et la durabilité de cette action.
Les actions de COOPI sont fondées sur une analyse minutieuse des besoins qui vise à combattre les causes structurelles de la malnutrition. Grâce au partenariat avec des centres de recherche spécialisés, nous soutenons également la recherche-action et les stratégies d’intervention par des études spécifiques qui peuvent influer sur les processus décisionnels locaux et les comportements des communautés.

Dernière vidéo sur la sécurité alimentaire sur le terrain:

En savoir plus

Sécurité nutritionnelle

DSC00481

Nous assurons la sécurité nutritionnelle et luttons contre la malnutrition infantile

Pour COOPI, garantir la sécurité nutritionnelle signifie réduire durablement le taux de malnutrition, en maintenant une approche intégrée centrée sur les individus, les communautés et les institutions de référence.
Nous soutenons les communautés avec lesquelles nous travaillons, garantissons des services de santé maternelle-infantile en intégrant les composantes eau et hygiène, et renforçons les capacités locales d’accès physique et économique à des aliments en quantité et d’une qualité appropriées. En particulier, notre action est centrée sur la prévention et le traitement de la malnutrition aiguë des enfants de moins de 5 ans et des femmes enceintes et allaitantes.

COOPI adopte l’approche dite des « 1000 jours » en apportant une alimentation et des suppléments médicaux adaptés aux femmes enceintes et allaitantes et en favorisant l’allaitement maternel jusqu’à 6 mois au moins après la naissance. Nos interventions se fondent sur une approche communautaire et participative visant à impliquer et renforcer les institutions, les structures sanitaires principales, au niveau national et local, et les communautés avec lesquelles nous coopérons, afin d’assurer l’efficacité et la durabilité de cette action.
Les actions de COOPI sont fondées sur une analyse minutieuse des besoins qui vise à combattre les causes structurelles de la malnutrition. Grâce au partenariat avec des centres de recherche spécialisés, nous soutenons également la recherche-action et les stratégies d’intervention par des études spécifiques qui peuvent influer sur les processus décisionnels locaux et les comportements des communautés.

Dernière vidéo sur la sécurité alimentaire sur le terrain:

En savoir plus

Protection

IMG_1669

Nous garantissons l’accès et l’exercice des droits dans des conditions d’équité, de sécurité et de dignité
COOPI réalise des programmes de protection des droits humains en se concentrant sur certains des groupes les plus vulnérables (enfants, adolescents, femmes, personnes âgées, peuples autochtones, personnes handicapées, malades du SIDA, personnes réfugiées et déplacées).

Nous fournissons des services psychosociaux et assurons une réponse multisectorielle en plaçant toujours l’individu au centre de nos interventions. Nous garantissons en particulier un soutien psychosocial aux survivants et survivantes de violences fondées sur le genre et aux enfants associés à des groupes armés ; nous soutenons l’accès à l’aide alimentaire et à des opportunités de subsistance pour les groupes faisant l’objet de discriminations, et nous diminuons l’exposition à de nouvelles menaces. En réponse à l’augmentation des crises sociopolitiques et environnementales, nous apportons une protection aux innombrables personnes déplacées et réfugiées dans nos zones d’intervention en leur fournissant des refuges sûrs, des services psychosociaux, d’hygiène et de santé, tout en garantissant l’accès à une nourriture et une eau sûres.

Pour rétablir les mécanismes communautaires de prévention et de suppression des violations, nous soutenons la mobilisation et l’implication communautaires en faveur des groupes les plus vulnérables. Nous favorisons aussi l’autonomisation des groupes faisant l’objet de discriminations à travers des outils politiques, économiques et sociaux qui permettent d’améliorer leurs conditions de vie et la reconnaissance de leur statut de citoyens ayant les mêmes droits.
COOPI soutient la protection des peuples autochtones en favorisant la valorisation de leur identité et en leur fournissant un meilleur accès aux services de base, notamment dans le domaine de l’éducation et de la santé.

Dernière vidéo sur la protection sur le terrain:

En savoir plus

Protection

IMG_1669

Nous garantissons l’accès et l’exercice des droits dans des conditions d’équité, de sécurité et de dignité
COOPI réalise des programmes de protection des droits humains en se concentrant sur certains des groupes les plus vulnérables (enfants, adolescents, femmes, personnes âgées, peuples autochtones, personnes handicapées, malades du SIDA, personnes réfugiées et déplacées).

Nous fournissons des services psychosociaux et assurons une réponse multisectorielle en plaçant toujours l’individu au centre de nos interventions. Nous garantissons en particulier un soutien psychosocial aux survivants et survivantes de violences fondées sur le genre et aux enfants associés à des groupes armés ; nous soutenons l’accès à l’aide alimentaire et à des opportunités de subsistance pour les groupes faisant l’objet de discriminations, et nous diminuons l’exposition à de nouvelles menaces. En réponse à l’augmentation des crises sociopolitiques et environnementales, nous apportons une protection aux innombrables personnes déplacées et réfugiées dans nos zones d’intervention en leur fournissant des refuges sûrs, des services psychosociaux, d’hygiène et de santé, tout en garantissant l’accès à une nourriture et une eau sûres.

Pour rétablir les mécanismes communautaires de prévention et de suppression des violations, nous soutenons la mobilisation et l’implication communautaires en faveur des groupes les plus vulnérables. Nous favorisons aussi l’autonomisation des groupes faisant l’objet de discriminations à travers des outils politiques, économiques et sociaux qui permettent d’améliorer leurs conditions de vie et la reconnaissance de leur statut de citoyens ayant les mêmes droits.
COOPI soutient la protection des peuples autochtones en favorisant la valorisation de leur identité et en leur fournissant un meilleur accès aux services de base, notamment dans le domaine de l’éducation et de la santé.

Dernière vidéo sur la protection sur le terrain:

En savoir plus

Eau et assainissement

Etiopia-Solar-23

Nous favorisons un accès et une utilisation plus consciente et plus sûre de l’eau et des ressources environnementales

L’accès à une eau adaptée en quantité et en qualité est pour COOPI un facteur essentiel du développement des communautés avec lesquelles elle coopère. COOPI reconnaît la profonde interconnexion entre la gestion de cette ressource, la sécurité alimentaire et la santé, et favorise l’utilisation efficace des ressources hydriques. En ce sens, COOPI voit dans le changement climatique un facteur susceptible de limiter l’accès à l’eau ainsi que sa disponibilité, et soutient des stratégies d’adaptation visant à atténuer les risques de déficit hydrique et de conflits qui y sont liés.

Nous garantissons notamment l’accès à l’eau à travers la construction de puits, l’installation de systèmes de captage, la réhabilitation ou la construction d’infrastructures et de points d’approvisionnement hydriques (par exemple le long des itinéraires de transhumance), la construction d’installations d’irrigation efficaces et la récupération de l’eau de pluie des toits des édifices privés et publics. Concernant l’accès à l’eau pour la consommation humaine, nous soutenons des activités de sensibilisation de la communauté sur les systèmes de traitement domestique et de stockage sûr, sur les risques dérivant de la transmission de maladies liées à l’eau, et favorisons la médiation de conflits potentiels susceptibles d’apparaître pour des questions de gestion de la ressource. Nous favorisons aussi la gestion intégrée des déchets solides à travers toutes ses phases.

Pièces jointes

  • LA GESTION DES DECHETS SOLIDES pdf 645.0 kBDownload
En savoir plus

Eau et assainissement

Etiopia-Solar-23

Nous favorisons un accès et une utilisation plus consciente et plus sûre de l’eau et des ressources environnementales

L’accès à une eau adaptée en quantité et en qualité est pour COOPI un facteur essentiel du développement des communautés avec lesquelles elle coopère. COOPI reconnaît la profonde interconnexion entre la gestion de cette ressource, la sécurité alimentaire et la santé, et favorise l’utilisation efficace des ressources hydriques. En ce sens, COOPI voit dans le changement climatique un facteur susceptible de limiter l’accès à l’eau ainsi que sa disponibilité, et soutient des stratégies d’adaptation visant à atténuer les risques de déficit hydrique et de conflits qui y sont liés.

Nous garantissons notamment l’accès à l’eau à travers la construction de puits, l’installation de systèmes de captage, la réhabilitation ou la construction d’infrastructures et de points d’approvisionnement hydriques (par exemple le long des itinéraires de transhumance), la construction d’installations d’irrigation efficaces et la récupération de l’eau de pluie des toits des édifices privés et publics. Concernant l’accès à l’eau pour la consommation humaine, nous soutenons des activités de sensibilisation de la communauté sur les systèmes de traitement domestique et de stockage sûr, sur les risques dérivant de la transmission de maladies liées à l’eau, et favorisons la médiation de conflits potentiels susceptibles d’apparaître pour des questions de gestion de la ressource. Nous favorisons aussi la gestion intégrée des déchets solides à travers toutes ses phases.

Pièces jointes

  • LA GESTION DES DECHETS SOLIDES pdf 645.0 kBDownload
En savoir plus

Santé

Le médecin chef du Centre Nutritionnel Thérapeutique Intensif de Kisandji, géré par l'ONG italienne COOPI avec le soutien de l'UNICEF, dans la province du Bandundu en République démocratique du Congo effectue une consultation médicale auprès de Vasco, un jeune garçon de 2 mois souffrant de malnutrition le 23 septembre 2014. Vaso est arrivé au centre le 13 septembre 2014 présentant des symptômes de malnutrition aigues sévères. Comme beaucoup de jeunes enfants dans la région, sa mère a cessé l’allaitement maternel exclusif trop précocement, dans son cas dés l'âge de 2 semaines.

Nous améliorons l’accessibilité et la qualité des services sanitaires et protégeons la santé maternelle et infantile.

COOPI réalise des programmes de santé de base en soutenant les systèmes sanitaires locaux et en faisant directement participer les communautés, en particulier dans des contextes où la structure sociale a été affaiblie par les guerres et les conflits. Les activités prévoient une assistance primaire de base, préventive, thérapeutique et un soutien psychosocial pour les survivants et les survivantes de violences fondées sur le genre. Nous construisons et réhabilitons des dépôts pharmaceutiques et des structures sanitaires dans les zones de moindre densité ou dans les zones isolées, en favorisant une gestion des services décentralisée et communautaire ; nous valorisons les compétences existantes et formons des personnes pour gérer de manière autonome les besoins de santé des communautés. Nous mettons en œuvre différents programmes: prévention et traitement des maladies endémiques, santé maternelle-infantile et reproductive avec des contrôles de la croissance et des campagnes de vaccination, et interventions spécifiques liées à la nutrition. Nous sommes par ailleurs profondément engagés dans la lutte contre les pandémies et les maladies liées à la pauvreté, en particulier le VIH/SIDA et autres infections sexuellement transmissibles (IST).

L’organisation soutient également la campagne Hôpitaux sûrs lancée par l’OMS/OPS dans des contextes particulièrement vulnérables aux risques naturels, en favorisant l’application de normes de construction des bâtiments de santé, en renforçant les capacités de gestion du risque et des crises et la gestion des déchets sanitaires. Nous soutenons des systèmes de surveillance épidémiologique et nutritionnelle à travers l’utilisation de systèmes de suivi au service des centres sanitaires locaux et nationaux et des groupes de coordination. À travers d’autres interventions sanitaires, nous apportons notre soutien à des structures de santé de deuxième niveau et à des programmes de participation du personnel de la médecine traditionnelle.

En savoir plus

Santé

Le médecin chef du Centre Nutritionnel Thérapeutique Intensif de Kisandji, géré par l'ONG italienne COOPI avec le soutien de l'UNICEF, dans la province du Bandundu en République démocratique du Congo effectue une consultation médicale auprès de Vasco, un jeune garçon de 2 mois souffrant de malnutrition le 23 septembre 2014. Vaso est arrivé au centre le 13 septembre 2014 présentant des symptômes de malnutrition aigues sévères. Comme beaucoup de jeunes enfants dans la région, sa mère a cessé l’allaitement maternel exclusif trop précocement, dans son cas dés l'âge de 2 semaines.

Nous améliorons l’accessibilité et la qualité des services sanitaires et protégeons la santé maternelle et infantile.

COOPI réalise des programmes de santé de base en soutenant les systèmes sanitaires locaux et en faisant directement participer les communautés, en particulier dans des contextes où la structure sociale a été affaiblie par les guerres et les conflits. Les activités prévoient une assistance primaire de base, préventive, thérapeutique et un soutien psychosocial pour les survivants et les survivantes de violences fondées sur le genre. Nous construisons et réhabilitons des dépôts pharmaceutiques et des structures sanitaires dans les zones de moindre densité ou dans les zones isolées, en favorisant une gestion des services décentralisée et communautaire ; nous valorisons les compétences existantes et formons des personnes pour gérer de manière autonome les besoins de santé des communautés. Nous mettons en œuvre différents programmes: prévention et traitement des maladies endémiques, santé maternelle-infantile et reproductive avec des contrôles de la croissance et des campagnes de vaccination, et interventions spécifiques liées à la nutrition. Nous sommes par ailleurs profondément engagés dans la lutte contre les pandémies et les maladies liées à la pauvreté, en particulier le VIH/SIDA et autres infections sexuellement transmissibles (IST).

L’organisation soutient également la campagne Hôpitaux sûrs lancée par l’OMS/OPS dans des contextes particulièrement vulnérables aux risques naturels, en favorisant l’application de normes de construction des bâtiments de santé, en renforçant les capacités de gestion du risque et des crises et la gestion des déchets sanitaires. Nous soutenons des systèmes de surveillance épidémiologique et nutritionnelle à travers l’utilisation de systèmes de suivi au service des centres sanitaires locaux et nationaux et des groupes de coordination. À travers d’autres interventions sanitaires, nous apportons notre soutien à des structures de santé de deuxième niveau et à des programmes de participation du personnel de la médecine traditionnelle.

En savoir plus

Environnement et réduction des risques de catastrophes

Haiti-2010-Giuseppe-Damiano--12

Nous préparons nos communautés à prévenir et atténuer les risques de catastrophes

COOPI soutient les communautés auprès desquelles elle intervient de sorte qu’elles puissent faire face à des évènements extrêmes causés par des tremblements de terre, des inondations, des tsunamis, la sécheresse, des glissements de terrain, des ouragans et des éruptions volcaniques. Les programmes de COOPI dans le secteur se basent principalement sur la création de systèmes d’information géographiques sur les ressources et les fragilités du territoire, la réalisation d’études de risque, le renforcement des capacités de gestion du risque et des crises au niveau communautaire et institutionnel et le transfert de compétences. Nous veillons particulièrement à sensibiliser et à impliquer les communautés vulnérables, les institutions et les autres acteurs concernés dans la réalisation de plans de développement qui intègrent les priorités de réduction des risques définies grâce aux études effectuées.

Nous renforçons les mécanismes de coordination pour le déroulement correct des opérations de réponse aux urgences et d’alerte précoce à travers l’amélioration des capacités de préparation aux catastrophes, l’élaboration de plans de contingence, la réalisation d’ouvrages d’atténuation des risques et d’infrastructures d’assistance (construction/réhabilitation de centres pour les opérations d’urgence, centres d’accueil, voies d’évacuation).
Nous veillons aussi à l’optimisation de l’utilisation des ressources naturelles et au développement de processus d’adaptation et d’atténuation des effets du changement climatique à travers des activités de sensibilisation, de soutien dans la gestion du territoire, de protection des moyens de subsistance et de promotion de l’utilisation de ressources à haute efficacité énergétique.

En savoir plus

Environnement et réduction des risques de catastrophes

Haiti-2010-Giuseppe-Damiano--12

Nous préparons nos communautés à prévenir et atténuer les risques de catastrophes

COOPI soutient les communautés auprès desquelles elle intervient de sorte qu’elles puissent faire face à des évènements extrêmes causés par des tremblements de terre, des inondations, des tsunamis, la sécheresse, des glissements de terrain, des ouragans et des éruptions volcaniques. Les programmes de COOPI dans le secteur se basent principalement sur la création de systèmes d’information géographiques sur les ressources et les fragilités du territoire, la réalisation d’études de risque, le renforcement des capacités de gestion du risque et des crises au niveau communautaire et institutionnel et le transfert de compétences. Nous veillons particulièrement à sensibiliser et à impliquer les communautés vulnérables, les institutions et les autres acteurs concernés dans la réalisation de plans de développement qui intègrent les priorités de réduction des risques définies grâce aux études effectuées.

Nous renforçons les mécanismes de coordination pour le déroulement correct des opérations de réponse aux urgences et d’alerte précoce à travers l’amélioration des capacités de préparation aux catastrophes, l’élaboration de plans de contingence, la réalisation d’ouvrages d’atténuation des risques et d’infrastructures d’assistance (construction/réhabilitation de centres pour les opérations d’urgence, centres d’accueil, voies d’évacuation).
Nous veillons aussi à l’optimisation de l’utilisation des ressources naturelles et au développement de processus d’adaptation et d’atténuation des effets du changement climatique à travers des activités de sensibilisation, de soutien dans la gestion du territoire, de protection des moyens de subsistance et de promotion de l’utilisation de ressources à haute efficacité énergétique.

En savoir plus

Énergie

Ethiopia - Solar energy

Nous garantissons l’accès aux ressources énergétiques et leur utilisation efficace et durable

L’accès à l’énergie est un « droit intermédiaire » indispensable pour l’exercice des droits fondamentaux des communautés avec lesquelles nous coopérons. C’est pourquoi nous veillons à son utilisation efficace et durable dans les zones d’intervention. COOPI a notamment mené différentes expériences dans la production d’énergie à partir de sources renouvelables (solaire, photovoltaïque, éolien, biomasses plus efficaces et biocarburants) et l’amélioration de l’efficacité énergétique de systèmes de gestion de l’eau à des fins civiles et d’irrigation. Nous soutenons également l’installation de systèmes énergétiques au sein d’écoles et d’hôpitaux, et plus généralement dans des zones isolées du réseau électrique national. Nos programmes reposent sur une analyse des besoins énergétiques et les solutions prises en compte doivent être durables d’un point de vue social, environnemental et économique.

Enfin, nous réalisons des actions spécifiques pour identifier les technologies adaptées à chaque contexte et à chaque usage, par exemple les foyers de cuisson améliorés, et favorisons l’accès à l’énergie dans les camps de réfugiés et de personnes déplacées en améliorant leurs conditions de vie mais aussi leurs perspectives futures.

Communiqués de presse

    Pièces jointes

      En savoir plus

      Énergie

      Ethiopia - Solar energy

      Nous garantissons l’accès aux ressources énergétiques et leur utilisation efficace et durable

      L’accès à l’énergie est un « droit intermédiaire » indispensable pour l’exercice des droits fondamentaux des communautés avec lesquelles nous coopérons. C’est pourquoi nous veillons à son utilisation efficace et durable dans les zones d’intervention. COOPI a notamment mené différentes expériences dans la production d’énergie à partir de sources renouvelables (solaire, photovoltaïque, éolien, biomasses plus efficaces et biocarburants) et l’amélioration de l’efficacité énergétique de systèmes de gestion de l’eau à des fins civiles et d’irrigation. Nous soutenons également l’installation de systèmes énergétiques au sein d’écoles et d’hôpitaux, et plus généralement dans des zones isolées du réseau électrique national. Nos programmes reposent sur une analyse des besoins énergétiques et les solutions prises en compte doivent être durables d’un point de vue social, environnemental et économique.

      Enfin, nous réalisons des actions spécifiques pour identifier les technologies adaptées à chaque contexte et à chaque usage, par exemple les foyers de cuisson améliorés, et favorisons l’accès à l’énergie dans les camps de réfugiés et de personnes déplacées en améliorant leurs conditions de vie mais aussi leurs perspectives futures.

      Communiqués de presse

        Pièces jointes

          En savoir plus

          Éducation à la citoyenneté mondiale

          Banner Intensive Program 2016

          Nous contribuons à garantir une haute formation académique dans le domaine du développement et de la coopération internationale en promouvant des valeurs de solidarité avec des campagnes de sensibilisation.
          Sur la base des lignes guide définies par l’Union européenne, l’intervention de COOPI se concentrent sur deux aspects principaux : campagne&promotion fondé sur le support e l’implication des citoyens dans l’adoption des politiques durables et finalisées au support des communautés locales, et apprentissage mondial, axé sur le développement des compétences techniques au sujet de la citoyenneté mondiale dans les écoles secondaires aussi que de la formation académique.
          Maintenant l’activité de COOPI dans le domaine de l’Education au développement est focalisée sur le Master en Coopération et Développement auprès de l’Université de Pavie. Le Master est né grâce à la coopération avec le Cooperation and Development Network (CDN) – un réseau de programmes de formation universitaire secondaire sur le développement et la coopération, en ayant comme but celui de assurer une élevé formation académique et professionnelle concernant la coopération au développement. Il couple des cours théoriques à des autres de management de projet et, en outre, il garanti aux étudiants la possibilité de gagner une expérience sur le terrain.

          Dernière vidéo sur la sécurité alimentaire sur le terrain:

          Pièces jointes

          En savoir plus

          Éducation à la citoyenneté mondiale

          Banner Intensive Program 2016

          Nous contribuons à garantir une haute formation académique dans le domaine du développement et de la coopération internationale en promouvant des valeurs de solidarité avec des campagnes de sensibilisation.
          Sur la base des lignes guide définies par l’Union européenne, l’intervention de COOPI se concentrent sur deux aspects principaux : campagne&promotion fondé sur le support e l’implication des citoyens dans l’adoption des politiques durables et finalisées au support des communautés locales, et apprentissage mondial, axé sur le développement des compétences techniques au sujet de la citoyenneté mondiale dans les écoles secondaires aussi que de la formation académique.
          Maintenant l’activité de COOPI dans le domaine de l’Education au développement est focalisée sur le Master en Coopération et Développement auprès de l’Université de Pavie. Le Master est né grâce à la coopération avec le Cooperation and Development Network (CDN) – un réseau de programmes de formation universitaire secondaire sur le développement et la coopération, en ayant comme but celui de assurer une élevé formation académique et professionnelle concernant la coopération au développement. Il couple des cours théoriques à des autres de management de projet et, en outre, il garanti aux étudiants la possibilité de gagner une expérience sur le terrain.

          Dernière vidéo sur la sécurité alimentaire sur le terrain:

          Pièces jointes

          En savoir plus

          Secteurs ultima modifica: 2015-03-03T14:39:17+00:00 da coopi