Avec plusieurs années d’expérience derrière nous (1977-2011), depuis le mois de juin 2017, COOPI est revenu au Cameroun pour faire face à la crise humanitaire qui affecte les populations résidantes dans le département Logone-et-Chari, dans la région de l’extrême nord. Dans cette zone, la situation s’est détériorée ces dernières années en raison des violences perpétrées par le groupe terroriste Boko Haram, qui ont, par conséquent, créés un flux massif de réfugiés et personnes évacuées.

Ici, COOPI a lancé deux projets d’urgence: un lié à l’éducation, un visant la sécurité alimentaire et nutritionnelle. D’une part, pour favoriser l’éducation des enfants et des jeunes entre 5 et 18 ans, en rénovant les écoles, en fournissant du matériel éducatif et le recouvrement des frais scolaires. D’autre part, COOPI aide les familles à devenir autonomes du point de vue alimentaire par le biais du relancement du secteur agricole et de la distribution d’aliments aux catégories les plus vulnérables. Également nous soutenons les mères pour qu’elles se nourrissent des aliments nécessaires pour leurs bébés et pour elle mêmes.

*Les données concernant les résultats de COOPI sont mises à jour au mois d’octobre 2017.

La situation en Cameroun

Les résultats de COOPI



153/188
IDH
25%
Taux d'analphabetisme
32%
Taux de malnutrition infantile modere/severe
24%
Didascalia da inserire


2
Projects
48.200
Beneficiaries
2
International staff
18
Local staff

Cameroun ultima modifica: 2017-11-20T15:16:43+00:00 da Fabio Dozio