Présente depuis 50 ans à Milan, où se situe son siège central, COOPI s’est progressivement développée dans toute l’Italie grâce à ses bureaux régionaux dans le Trentin et en Vénétie, appuyés par des groupes locaux situés à Brescia, Crema, Milan, Monopoli, Parme, Cagliari, Turin ainsi que par le siège de COOPI Suisse.

Nous pouvons mettre en œuvre des activités de collecte de fonds et d’évènements de sensibilisation grâce à ce réseau de collaborateurs et de bénévoles, créant ainsi un lien fait de solidarité, de soutien et de partenariats durables. C’est justement grâce à ces bénévoles, à ces donateurs que peut se créer un pont entre l’Italie et le monde. Cette solidarité peut s’exprimer aussi bien sous la forme du dispositif fiscal 5×1000, part du revenu que les citoyens italiens peuvent nous consacrer, ou encore sous la forme d’un don par SMS ; elle peut impliquer des choix importants, comme celui de faire un legs testamentaire en faveur de COOPI, ou impliquer les bénévoles qui nous font don de leur temps et de leurs capacités de manière ponctuelle, au sein de nos bureaux locaux ou bien au niveau national, lors de la campagne de Noël Carta, Nastri, Solidarietà (« Papiers, rubans, solidarité »).
Enfin, depuis son siège principal, COOPI mène un projet visant à améliorer l’utilisation de technologies énergétiques efficaces et durables pour l’utilisation des aliments dans les camps de réfugiés et les installations informelles au Liban, en République centrafricaine, en Haïti et en Somalie. Elle participe également à un projet d’éducation au développement de l’instruction formelle en Europe, qui vise à soutenir, par l’intermédiaire des écoles, la diffusion des droits de l’homme et des modes de vie durables, ainsi qu’à un Master de Coopération au Développement de l’Université de Pavie.

COOPI est membre de certains réseaux tels que Link 2007 ou l’Observatoire italien sur l’action globale contre le SIDA, avec qui elle attire l’attention de l’opinion publique sur des thématiques trop souvent oubliées, et s’associe à certaines campagnes de sensibilisation telles que Stop all’uso dei bambini soldato (« Stop à l’utilisation d’enfants soldats ») et Sulla fame non si specula (« On ne spécule pas sur la faim »).

* Les données sur les résultats de COOPI sont mis à jour le dernier rapport social.

La situation en Italie

Les résultats de COOPI



26/187
ISU
0,16%
Contribution au développement par rapport au revenu national
59%
Fonds les plus fréquentés Région: Méditerranée et Moyen-Orient
55%
Les contributions privées aux fonds des ONG


2
Projets
22.385
Bénéficiaires
23.000
Donateurs individuels
635
Bénévoles

Projets



Papiers

    Siège

    Italie ultima modifica: 2016-04-05T14:54:45+00:00 da Federica Urso