La Jordanie, à l’heure actuelle, est l’une des principales destinations pour les réfugiés syriens, dont le nombre (655mille enregistrés par l’ UNHCR) constitue plus de 10 % de la population, concentré surtout dans les zones rurales et sous urbaines. Les infrastructures et les services sont donc inadaptés et insuffisants pour faire face à une expansion si rapide, en s’ajoutant à un taux de chômage déjà haut, en particulier dans la capitale Amman.

COOPI, reconnu officiellement par les institutions locales durant le 2017, travaille dans le cadre de l’emploi et de la subsistance, par le biais de projets éducatifs et de formation propédeutique pour l’insertion professionnelle.  Nous avons aussi proposé de lancer une activité de protection des mineurs et de prévention des violences sexuelles et de genre, outre que des projets de support psycho social qui vise à mitiger l’impact de la crise humanitaire (adressés soit aux réfugiés soit aux citoyens autochtones) et à développer la résilience des communautés locales.

La situation en Jordanie

Les résultats de COOPI



86/188
IDH
7,8%
Taux de mortalité infantile modéré /sévère
3,3%
Taux d’analphabétisme
14,4%
Taux de population qui vit sous le seuil de pauvreté


1
Projets
3531
Bénéficiaires
2017
Année de démarrage d’activité de COOPI dans le pays
7
Nombre d’opérateurs locaux

 

Jordanie ultima modifica: 2017-11-20T15:31:01+00:00 da Fabio Dozio