La première intervention de COOPI au Niger date du 2012. Au fil des années, nous avons fourni des soins sanitaires et médicaux et des aliments thérapeutiques prêts à l’emploi. Pour réduire les dommages mentaux et les troubles de la croissance qui affectent les enfants souffrant de malnutrition et en outre pour renforcer la relation mère-enfant, nous avons mené des activités de soutien psycho-social.

Aussi, avec le déclenchement de la crise dans le nord-est du Nigeria et avec la conséquente l’arrivée de milliers de réfugiés fuyant les attaques de Boko Haram, COOPI est intervenu grâce aux dispositifs itinérants d’appui psychosocial afin d’aider dans plus de 65 villages, les victimes de la violence. Nous avons effectué des activités de premiers secours psychologiques et d’accueil des réfugiés par le biais de mesures utiles à promouvoir une élaboration correcte des atrocités vues et vécues ; nous avons prévu des groupes de dialogue et de soutien pour favoriser la solidarité et la cohésion sociale.  De nombreuses interventions en matière d’éducation sont prévus pour les élèves du primaire et secondaires, pour les réfugiés et pour les personnes évacuées. En 2016 un projet de sécurité alimentaire financé par l’UE a été lancé au Niger, d’une durée de trois ans, dans la région de Dosso , et depuis le 2016, nous intervenons avec des activités de soutien psychosocial dans les centres pour migrants de retour à Niamey et Agadez .

* Les données sur les résultats de COOPI sont mis à jour le dernier rapport social.

La situation en Niger

Les résultats de COOPI



188/188
ISU
84,5%
Taux d’analphabétisme
43%
Taux de malnutrition infantile modérée ou sévère
40,8%
Taux de population vivant sous le seuil de pauvreté


15
Projets
124.770
Bénéficiaires
19
Opérateurs internationaux
104
Opérateurs locaux

Actualités pays

Papiers

    Siège

     

    Niger ultima modifica: 2015-03-23T21:51:11+00:00 da coopi