Depuis plusieurs années, en raison de la terreur provoquée par Boko Haram, la population du Nord-Est du Nigeria s’est vue contrainte de trouver refuge dans des camps et auprès de communautés d’accueil. Depuis début 2015, de nouveaux épisodes de violence ont frappé entre autres les États de Borno, Yobe et Adamawa, entraînant des besoins humanitaires d’une proportion gigantesque.
D’après les acteurs de l’humanitaire, environ 5,6 millions de personnes touchées par le conflit vivent dans des conditions d’insécurité alimentaire et sont exposées au risque d’épidémies, et nécessitent, de ce fait, d’une protection importante.
Depuis juillet 2014, COOPI répond à cette urgence en agissant d’abord dans l’État de Bauchi, puis dans l’État de Yobe à travers la distribution d’articles non alimentaires, de nourriture, de graines et d’outils agricoles. Nous avons également réalisé des activités pour faciliter l’accès à l’eau potable et pour améliorer les conditions d’hygiène.
Malgré ces efforts, la situation reste extrêmement fragile ; c’est pour cette raison que nous voulons continuer à apporter notre soutien et notre protection à la population nigériane la plus vulnérable.
COOPI est la seule ONG italienne présente dans la zone.

* Les données sur les résultats de COOPI sont mis à jour le dernier rapport social.

La situation en Nigeria

Les résultats de COOPI



152/187
ISU
49%
Taux d’analphabétisme
36%
Taux de malnutrition infantile modérée ou sévère
68%
Taux de population vivant sous le seuil de pauvreté


6
Projets
81.609
Bénéficiaires
3
Opérateurs internationaux
15
Opérateurs locaux

Projets



Documenti

    Siège

    Nigeria ultima modifica: 2016-02-15T16:04:21+00:00 da coopi