Protection pour les enfants du Centrafrique

013kwandroma2

Depuis plus de 4 ans la République Centrafricaine vit la pire des crises de son histoire. 4 ans de guerre civile qui continue à toucher des milliers de personnes dans le plus total silence de tous. Le pays est aux derniers rangs pour la qualité de la vie et presque la moitié de la population vit en dessous du seuil de pauvreté.

Dans ce contexte de pauvreté les plus petits sont les victimes les plus fragiles et les plus touchées, avec des risques de violence, d’abandon et de malnutrition.

Parmi eux, il y a Maryha*, elle avait seulement 10 ans quand elle a été kidnappée par les rebelles pendant qu’elle rentrait chez elle et pour 6 ans elle a été une esclave des groupes armés. C’est impossible pour nous de pouvoir imaginer les violences, les abus et les maltraitances qu’elle a dut subir. Heureusement Maryha a pu s’échapper et arriver au centre de récupération de COOPI à Bria où nous l’avons accueilli, soigné et écouté. Nous avons commencé un parcours de support psychologique, de réinsertion sociale et elle a pu, finalement embrasser, de nouveau son père Les blessures, visibles et pas visibles, sont nombreuses et elle les emmènera avec elle pour toute sa vie. Mais grâce à notre projet, de récupération pour les ex enfants (garçons et filles) soldats, elle essaye de recommencer à vivre.

Dans plusieurs zones du pays, les enfants et les jeunes sont souvent exposés aux risques d’être réduits en esclavage, d’être obligés à combattre ou à se prostituer.  Nous voulons que les enfants qui dans tous les cas tombent dans les mains des rebelles puissent retrouver leur enfance ; nous voulons leur garantir le droit à un futur plus favorable.

Il y a 400 enfants victimes de la violence des rebelles que nous devons protéger et accueillir !

Même le plus petit geste de générosité peut changer leur vie.

 

Protection pour les enfants du Centrafrique ultima modifica: 2016-08-26T10:47:57+00:00 da coopi