RDC: UNICEF renouvelle sa confiance à COOPI

RDC_UNICEF

Pour la troisième année, COOPI voit ses prestations en matière de santé nutritionnelle en RDC fortement appréciées par l’UNICEF. Cette institution n’a pas hésité à renouveler son partenariat avec COOPI dans le cadre de la mise en œuvre du projet relatif à la lutte contre la malnutrition (« Réponse Rapide aux Crises Nutritionnelles ») et ce, en collaboration avec le gouvernement congolais.

RDC_UNICEF_2

Photo: UNICEF

Selon les données enregistrées récemment, on constate que la malnutrition persiste dans plusieurs zones de la RDC. Les dernières données laissent voir que l’émancipation n’a connue presque aucune évolution. Chaque année, plus de 4 millions d’enfants de moins de 5 ans sont affectés par la malnutrition aigüe, dont 2 millions sévèrement malnutris. La situation alimentaire et nutritionnelle en RDC suscite d’énormes inquiétudes.

Cette réalité hautement préoccupante continue de pousser les humanitaires à agir pour sauver des vies. Dans le cadre du mécanisme RRCN (Réponse Rapide aux Crises Nutritionnelles) expérimenté par COOPI durant deux années à travers l’appui de UNICEF, pour la troisième fois il a été confié à COOPI la mission de prendre en charge efficacement et de prévenir la malnutrition. Pendant cette troisième phase du programme, COOPI mettra un accent particulier non seulement sur les aspects multisectoriels de la lutte contre la malnutrition, intégrant le volet Wash à celui de la nutrition, mais également, il adoptera une stratégie mieux appropriée pour renforcer les capacités des autorités sanitaires dans la prise en charge efficace et lutte contre la malnutrition.

RDC_UNICEF_3

Photo: UNICEF

COOPI, grâce à son expertise avérée dans les questions touchant la malnutrition, va accompagner les équipes médicales des Zones de Santé locales dans la mise en œuvre des réponses adaptées aux crises nutritionnelles. L’objectif est que d’ici à 2017, toutes les crises, liées à déplacements, catastrophes, épidémies ou autres, reçoivent à temps une réponse appropriée en matière de santé et de nutrition. Ainsi, le projet compte prendre en charge environ 4800 enfants de moins de 5 ans souffrant de malnutrition sévère et aigüe. C’est grâce aux alertes de PRONANUT que les enfants seront identifiés et la prise en charge rapide va s’en suivre.

Pour ce qui concerne le volet Wash, simultanément il sera procédé à la réhabilitation des infrastructures (latrines, incinérateurs, points de lavage des mains, source d’eau potable etc.). Il s’agira aussi d’inclure les bonnes pratiques d’hygiène et d’assainissement dans les centres de santé et dans la communauté.

RDC: UNICEF renouvelle sa confiance à COOPI ultima modifica: 2016-03-11T12:02:32+00:00 da coopi