REP. CENTRAFRICAINE: 2 ANS DE CRISE

The refugees of the M`Poko camp had arrived when the violence erupt on 5th December of 2013 (AFP / Andoni Lubaki)

À cause des violences intra-groupes qui sont explosés il y a deux ans, la population de la République Centrafricaine est en train de vivre une crise humanitaire de très vaste ampleur Selon le département de la protection civile, et l’assistance humanitaire de la Commission européenne :

  • Plus de la moitié des habitants ont besoin d’assistance ;
  • Environ un million et demie de personnes souffrent d’insécurité alimentaire ;
  • Le 20% s’est enfuit de ses propres villages et à l’heures actuelle il est évacué ou réfugié dans un pays voisin ;
  • Presque 2 millions et demie d’enfants ont été touchés par la crise.

Filippo Brisighelli, COOPI project leader in CAR
Filippo Brisighelli, COOPI project leader en CAR. Ce 10 mars dernier, notre chef de projet Filippo Brisighelli a eu l’honneur de s’exprimer au nom de 21 ONG internationales engagées dans le pays pour porter un appel au Conseil de sureté de l’OTAN en mission en République Centrafricaine.

Les mots d’ordre du message ont été : sureté, protection et reprise. Si la MINUSCA (la mission de l’OTAN dans le pays) n’arrivera pas à ramener la stabilité, à protéger les civils, à créer les conditions pour la reprise et à facilite l’accès du personnel humanitaire dans les zones où se trouves les communautés les plus exposées, malheureusement, l’année prochaine aussi nous devrons nous rappeler de ce triste évènement

À lire le Message to the UN Security council (.pdf, 410KB).

REP. CENTRAFRICAINE: 2 ANS DE CRISE ultima modifica: 2016-02-15T10:35:54+00:00 da coopi