En faveur des victimes indirectes des violences

RCA bambini

La crise provoquée au Sud Soudan par la présence de la LRA (Lord’s Resistance Army) comporte depuis des années beaucoup des victimes de violences. Toutefois, les victimes des violences ne sont pas que ceux qui les ont subies : en effet, pour chaque victime directe de violence il y a plusieurs victimes indirectes (voire par exemple les proches de la victime ou bien ceux qui ont été témoins des scènes violentes). À Obo, une ville de la République Centrafricaine qui hôte énormément des réfugiés provenant du Sud Soudan, la plupart des enfants peuvent être considérés comme des victimes indirectes des violences dérivant du conflit qui affecte leur pays natal.

COOPI pour les enfants

Avec le projet Appui à la protection en urgence en faveur des réfugiés et la population la plus vulnérable d’Obo, COOPI intervient en faveur des enfants qui ont été témoins de scènes de violence ou bien qui ont subi des nombreuses pertes. C’est eux qui nécessitent de secours psychologique d’urgence ! L’intervention proposée par COOPI et financée par UNICEF pour la protection de l’enfant permettra d’offrir une prise en charge psycho sociale à 2200 enfants participants aux activités récréatives et créatives dans 8 Espaces Amis de l’Enfant qui seront établis. Grâce à cette intervention, les enfants affectés par les conflits – y compris ceux des groupes d’auto-défense – recevront un paquet d’assistance pour la réhabilitation réintégration dans leurs communautés respectives.

En faveur des victimes indirectes des violences ultima modifica: 2017-04-15T10:48:41+00:00 da coopi