Assistance humanitaire aux populations les plus vulnérables de la région de Tillabéri et Tahoua

Le contenu en ligne est aussi disponible en fran├žais. Passer au fran├žais

Au Niger, la crise humanitaire est toujours un défi. Suite à la crise malienne de 2012, de nombreuses communautés ont décidé de migrer pour s'installer dans la zone transfrontalière entre le Niger, le Mali et le Burkina Faso. Dans les régions de Tillabéri et Tahoua, il y a plus de 300 000 entre deplacée et refugiés, dont 200 000 sont dans une situation de besoin.

À travers le projet "Réponse d'urgence (RRM) aux besoins en soins de santé, nutrition et soutien psychosocial des populations vulnérables, déplacées et d’accueil, touchées par la crise dans les régions de Tillabéri et Tahoua au Niger " financé par la Protection Civile et Operations d'aide Humanitaire Européennes (ECHO), COOPI soutient les personnes déplacées, les réfugiés et les populations hôtes dans le but d'améliorer leur bien-être physique et mental.

L'intervention de COOPI comprend plusieurs activités, notamment des soins de santé primaires, un soutien psychosocial, des activités de lutte contre les nombreux cas de malnutrition, des séances de sensibilisation et la création d'unités mobiles. Grâce au projet et à sa présence sur le territoire, COOPI a assuré une réponse rapide touchant plus de 62.000 bénéficiaires appartenant aux catégories les plus vulnérables telles que les enfants, les femmes et les victimes de la violence de genre.


Le projet est financé par: