Offres d'emploi

Expert MHPSS

marker icon Niger    

COOPI recherche un Expert MHPSS avec expertise spécifique en PM+ au Niger

COOPI est présent au Niger à partir du 2012 avec un  bureau de coordination à Niamey, des bases actives à Diffa, Agadez, Dosso et Tillabéri. Actuellement, COOPI travaille dans la région de Diffa dans les secteurs de la protection, la santé mentale, et l’éducation en situation d’urgence, à Niamey et Agadez dans la migration mixte avec la gestion des cases de passage et l’appui psychosocial des réfugiés et migrants, dans les régions de Tillabéry et Tahoua avec des interventions dans le domaine de la nutrition/santé et de l’éducation d’urgence, à Maradi avec un projet de protection. Les principaux bailleurs de fonds sont ECHO, la Coopération Suisse, la Coopération Italienne (AICS), USAID/BHA et les agences des nations unies (UNHCR, UNICEF, OMS).

 

Contexte et justification du poste

Depuis 2017, et avec l’appui financier de USAID/OFDA, COOPI intervient dans la région de Diffa pour apporter une réponse aux populations affectées par les violences et le déplacement, causés principalement par les attaques de Boko Haram, à travers des programmes de prise en charge psychosociale et santé mentale pour les réfugiés et les déplacés internes.
Dans le cadre du projet « Réponse d’urgence en protection, santé mentale et soutien psychosocial pour les populations affectées par le conflit dans la région de Diffa au Niger », COOPI soutient le Ministère de Santé Publique (MSP) et la Direction Régionale de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant (DRPF/PE) pour intégrer la Santé Mentale et le Soutien Psychosocial à tous les niveaux des systèmes de santé et de la protection.
Afin de répondre aux besoins sans cesse croissant des populations en SMSPS et dans la perspective d’une stratégie de sortie, le projet a prévu l’implémentation de l’approche Group Problem Management Plus (Group PM+), développée et promue par l’OMS en réponse aux recommandations et orientations du mhGAP.

 

Nous encourageons le personnel international présent dans le pays à postuler.

 

Objectif de la consultation

Sous la supervision du Coordonnateur National Santé Mentale, l’expert MHPSS/PM+ sera chargé d’appuyer COOPI et ses partenaires dans l’implémentation de l’approche Group PM+ dans ses différentes phases, à savoir : la préparation, la formation des prestataires de services, la formation de l’équipe des superviseurs de COOPI et du le Programme national de santé mentale (PNSM) et la supervision technique de la phase de déploiement sur le terrain.
L’objectif de la mission est d’apporter un appui technique à COOPI et à ses partenaires dans l’adaptation et l’implémentation de l’approche Group PM+ dans la région de Diffa.

 

Résultats attendus

  • Une évaluation qualitative d’identification et de description des problèmes de santé mentale et psychosociaux prioritaires est réalisée ;
  • Une adaptation contextuelle et culturelle du manuel Group PM+ de l’OMS et des outils associés est réalisée sur la base des problèmes prioritaires en SMSPS identifiés ;
  • Les sites de mise en œuvre sont identifiés et les prestataires de services sélectionnés ;
  • Les équipes de COOPI et ses partenaires sont formées sur la mise en œuvre et la supervision de l’approche PM+ ;
  • Les prestataires de services de SMSPS sont formés pour la mise en œuvre de l’approche Group PM+ ;
  • Le déploiement global de l’approche Group PM+ bénéficie d’un encadrement technique;
  • Un manuel de l’approche Group PM+ adapté au contexte de la zone d’intervention du projet est disponible ;
  • Un rapport de la mission est produit et l’étude de cas PM+ au Niger est disponible pour sa publication au niveau international.  

 

Documents à produire

  • Une évaluation du contexte et la situation de santé mentale dans la zone de Diffa dans la phase préparatoire ;
  • Les outils réadaptés au contexte et traduits dans la langue et selon la compréhension locale ;
  • Une guide PM+ pour les prestataires ;
  • Un manuel PM+ adapté au contexte pour l’équipe COOPI et les prestataires qui pourra être partagé au niveau national ;
  • Le rapport d’activité ;
  • Une évaluation finale avec étude de cas à partager au niveau national et international.

 

Méthodologie

Le choix de l’approche méthodologique la plus adaptée pour la conduite de la mission est laissée à la discrétion de l’expert. Il s’entend cependant que, quelle que soit la méthodologie retenue, celle-ci devra être participative, inclusive, sensible au genre et tenir compte des principes qui sous-tendent l’implémentation de l’approche Group PM+. 
Il est souhaité que la recherche puisse suivre le modèle DIME (« design, implémentation, monitoring and évaluation ») élaborée par la John Hopkins University, notamment :

  • Évaluation qualitative pour identifier et décrire les problèmes de santé mentale et psychosociaux prioritaires ;
  • Élaboration et validation des instruments pour évaluer les problèmes de santé mentale et psychosociaux prioritaires ;
  • Développement d’une intervention pour traiter les problèmes de santé mentale et psychosociaux identifiés des survivants de traumatismes ;
  • Implémentation de l’intervention, suivi et évaluation.

 Profil du Candidat

Essentiels

  • Diplôme universitaire (Master 2, doctorat) en psychiatrie, psychologie ou dans un domaine similaire avec cinq années d'expérience professionnelle pertinente ;
  • La licence PM+ livrée par l’OMS est un prérequis fondamental pour le poste ;
  • Excellente maitrise du français, tant à l’oral qu’à l’écrit. 
  • Expérience dans la réponse en SMSPS dans le contexte humanitaire ;
  • Connaissance théorique et pratique de l’approche PM+ individuel ou de groupe ;
  • Expérience dans la conduite d’une ou plusieurs missions similaires ;
  • Connaissance approfondie théorique et pratique des directives du CPI concernant la santé mentale et le soutien psychosocial dans les situations d’urgence et produits connexes (par exemple, boîte à outils d’évaluation du CPI, outil de cartographie 4W, cadre de suivi et évaluation, livrets santé, protection et CCCM) ;
  • Avoir de fortes capacités de mise en réseau pour des relations constructives avec tous les acteurs humanitaires (par exemple, OCHA, le CICR, les agences de l’ONU Cluster Lead, les ONG internationales, ONG nationales et organisations de la société civile), les bailleurs et les ministères techniques pertinents, notamment le Ministère de l'Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes et le Ministère de la Santé Publique ;
  • Avoir une expérience d’au moins 3 ans en andragogie appliquée au domaine de la SMSPS ;
  • Avoir une connaissance suffisante des milieux religieux-traditionnels et leurs sensibilités;
  • Avoir une solide maitrise des approches d’intervention sensibles au genre et aux conflits.

 

Atouts

  • Expérience de travail précédente dans la région du Sahel est vivement souhaitée ;
  • Connaissance professionnelle de l’anglais.

 

COOPI se réserve la possibilité de clore un recrutement avant la date d’échéance de l’annonce. Merci de votre compréhension.

 

COOPI est une organisation non gouvernementale italienne, indépendante et laïque, fondée à Milan en 1965. Depuis plus de 50 ans, COOPI est engagée dans la lutte contre la pauvreté avec un soutien à long terme et une présence constante sur le terrain à côté des populations touchées par la guerre, les crises socio-économiques et les catastrophes naturelles. Les activités de COOPI visent à encourager le développement et à répondre aux situations d’urgence. En Afrique, Amérique Latine et Moyen Orient COOPI favorise l'accès à l'eau, ainsi que le droit à la santé et à l'éducation des communautés les plus pauvres.