Niger

Le contenu en ligne est aussi disponible en fran├žais. Passer au fran├žais

Depuis 2012, COOPI est présent au Niger pour faire face à plusieurs urgences dans le pays : la crise du lac Tchad dans la région de Diffa, causée par Boko Haram; la crise dans la zone frontalière nord avec le Burkina Faso et le Mali (Liptako Gourma); depuis 2018, la crise dans la région de Maradi causée par des violences extrêmes; et, depuis 2023, la situation précaire des migrants dans la région d'Agadez causée par les refoulements de l'Algerie.

Après le coup d'État du 26 julliet, COOPI a décider de ne pas arrêter les projets dans le Pays. COOPI continue à soutenir les personnes les plus vulnérables, dont situation est d'autant plus aggravée par les sanctions économiques imposée, qui ciblent l'accès aux ressources primaires.

Actuellement, on estime à 698 000 le nombre de personnes déplacées au Niger, dont 376 000 personnes déplacées à l'intérieur du pays, 253 000 réfugiés provenant principalement du Nigeria (66%), du Mali (22%) e du Burkian FAso (9%), auxquels s'ajoutent 35 445 Nigériens retournant au Niger en raison de l'insécurité dominante (source HRP, OCHA 2023). Les régions qui accueillent le plus grand nombre de personnes déplacées sont Diffa, Tillabéri, Tahoua, Niamey et Maradi.

COOPI intervient dans la région de Diffa avec des projets de protection, d'éducation en situation d'urgence, de soutien psychosocial et de santé mentale avec des partenaires institutionnels tels que les Directions Régionales de la Protection, de l'Education et de la Santé. En appliquant les mêmes procédures, COOPI mène également des activités dans la partie nord du pays, Tillabéri et Tahoua, avec des interventions dans les domaines de la nutrition et de la santé, à travers le mécanisme de réponse rapide (RRM). Dans la région de Maradi, elle travaille sur la santé mentale et le soutien psychosocial, ainsi que sur la santé primaire et la nutrition, tandis que dans le territoire de Zinder elle est presénte avec des projects de santé mental et santé. Où nord du Pays, dans la région d'Agadez, COOPI repond à l'emergence causée par l'intensification des refoulements de l'Algerie, en proposant aux migrants une type d'assistance plurisectorielle.

Le travail de COOPI au Niger est en développement continu et vise à soutenir les membres les plus vulnérables des populations bénéficiaires, tels que les femmes, les enfants et les personnes handicapées.


Niger

0 /191

IDH - Indice de Developpement Humain


Source: UNDP - Human Development Report 2021

63% %

Taux d'analphabétisme (% adultes de 15 ans et plus)


Source: UNESCO Institute for Statistics 2021

48.5 %

Taux de malnutrition infantile modérée ou sévère


Source: UNDP - Human Development Report 2020

0 %

Taux de population vivant sous le seuil de pauvreté


Source: UNDP - Human Development Report 2023

23

Projets
Source: COOPI Bilan social 2022

1.359.831

Bénéficiaires
Source: COOPI Bilan social 2022

39

Opérateurs internationaux
Source: COOPI Bilan social 2022

420

Opérateurs locaux
Source: COOPI Bilan social 2022

Niger: art, éducation et droits

«L'art, ainsi que l'animation sportive et culturelle sont de véritables outils pour soulager les tensions, pour permettre aux enfants...

arrow right