Ce que nous faisons

Jeunesse et espoir. Retrouver la cohésion sociale en RCA

Grâce aux financements du Fond fiduciaire européen pour la République Centrafricaine «Bêkou» COOPI est en train d’implémenter le projet dénommé «Jeunesse, espoir de la Centrafrique: Masséka békou ti Bé-Afrika». Ce projet a le but de soutenir les programmes d’appui  à la jeunesse, la participation de la jeunesse dans le cadre de la consolidation du dialogue et de la cohésion sociale, dans le processus de paix et réconciliation et dans le développement socio-économique durable et inclusif en RCA.

Le projet supporte la consolidation d’une conscience proactive des jeunes et leur participation afin qu’ils soient des acteurs clés dans le renforcement du dialogue et de la cohésion sociale pour accompagner le processus de paix et réconciliation en RCA. Ce processus va se concrétiser à travers deux théâtres : les Maisons des Jeunes et les Institutions représentant la Jeunesse c’est-à-dire le Ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), le Conseil National de la Jeunesse (CNJ), l'Institut National de la Jeunesse et du Sport (INJS). Pour renforcer les capacités de planification stratégique et de gouvernance des institutions centrafricaines et pour atteindre l’autonomisation des Maisons, COOPI va implémenter plusieurs activités notamment: travaux de réhabilitation, équiper les maisons en matériel informatique et organiser des formations pour les gestionnaires; va s’engager en consultances pour la définition d’une stratégie de promotion de l’engagement de la jeunesse, pour le renforcement de la vulgarisation des lois nationales et de l’agenda international sur la jeunesse.

Grâce à son expérience de plusieurs années dans les des zones touchée, à son approche ancrée dans la participation active des jeunes et des institutions gouvernementales impliquées dans le processus de paix et réconciliation, COOPI compte réaliser les objectifs suivants: l’autonomisation technique et opérationnelle des Maisons des Jeunes, tout en impliquant les jeunes ainsi que le renforcement des capacités de planification stratégique et de gouvernance de la Direction Générale de la Jeunesse et le CNJ.


Le projet est financé par :